TOUT SAVOIR SUR LA MUSIQUE

Leçons de Claude-Henry Joubert

 

Altiste, compositeur et chef d’orchestre, Claude-Henry Joubert est lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (solfège, alto, histoire de la Musique, musique de chambre, contrepoint, esthétique musicale, fugue, harmonie) ; il est également docteur ès lettres de l’Université de Paris IV-Sorbonne.

Il fut directeur du conservatoire d’Orléans de 1972 à 1987 puis, de 1987 à 1994, directeur de l’Institut de Pédagogie Musicale et Chorégraphique (ipmc, Paris, Cité de la Musique de la Villette), et directeur de Marsyas, revue trimestrielle de pédagogie musicale et chorégraphique. En 1987 et 1988, il fut maître de conférences associé à l’Université François Rabelais à Tours (Musique et Musicologie), directeur musical de l’Orchestre Régional des Jeunes du Centre et chargé de cours (Littérature Médiévale, télé-enseignement) à l’Université d’Orléans. De 1994 à 2008, il a enseigné l’harmonie, le contrepoint, la fugue et la composition au Conservatoire de Musique et de Danse d’Aulnay-sous-Bois.

Il est, depuis 1984, chargé de formations pédagogiques en France, Belgique, Suisse, Portugal, Espagne, Italie, Canada, Turquie ; il enseigne aujourd’hui la méthodologie spécialisée (cordes) au Conservatoire Royal de Mons (Belgique).

Saison 2017-2018 :

 

18 novembre :

La naissance de la polyphonie au Moyen Âge. Quelques remarques concernant l’écriture de la musique (les clefs, le nom des notes, les «chiffrages»). Pourquoi le mot «sol-fège» est-il composé de deux noms de notes, sol et fa ? Contrepoint et harmonie, la révolution de la Renaissance.

Bibliographie ici

20 janvier :

La naissance de la tonalité (mode majeur et modes mineurs). La musique «bizarre», c’est-à-dire «baroque». Quelques termes : concerto, symphonie, sonate, opéra, fugue, adagio, andante, rondo… Quel est le rapport entre un rondeau de Bach ou Mozart et l’élévation de la nef de la cathédrale de Chartres ? Pourquoi les «carrures» (ensembles de quatre mesures) s’imposent-elles dans la composition musicale au début du XVIIIe siècle ?

Bibliographie ici

10 mars :

Cours complet d’harmonie pratique. Dans la tonalité, si la «tonique» domine, quel est le rôle de la «dominante» ? N’est-elle pas stimulante, c’est-à-dire «tonique» ? Les cadences ouvertes, les cadences fermées. Le mot «plagal», l’un des plus importants du vocabulaire musical. Les métamorphoses de l’accord du IIe degré de la gamme, comme preuve de l’expansion de l’univers. Comment écrire un «tube» (et gagner beaucoup d’argent…).

Bibliographie ici

14 avril :

Le Romantisme naît le 29 septembre 1774 et s’achève le 13 janvier 1898. Quelques mots seront sans doute nécessaires pour étayer cette affirmation… Un autre mot : «l’orchestre», de Sophocle à Wagner, de l’artisanat aux manufactures, des manufactures à l’industrie, de l’industrie aux startups… Les instruments transpositeurs : quel casse-tête ! Au XXe siècle : nouvelle mode des modes, loi des séries, musique polytonale, microtonale, aléatoire, stochastique, concrète, électroacoustique…

Bibliographie ici

En conclusion :

– bref résumé (en quelques secondes) de l’histoire de la musique depuis 600 000 ans avant-Jésus-Christ jusqu’à 2018 ;

– très bref catalogue des principes élémentaires de la musique.

 

Réservations : 02 38 61 92 60 ou par mail : service.culture@ville-saintjeandebraye.fr

Share This